Vidéo

Les devoirs

Tous les soirs il faut un petit temps pour les devoirs.
Jamais très marrants nous savons qu’ils sont pourtant là pour solidifier les notions acquises en classe.
En début d’année considérée comme une corvée, pour tous, cette petite demi-heure a bien évoluée. Les difficultés d’Alix rendaient ce moment compliqué car il prouvait ses défaillances.
Nous avons donc réfléchi à des solutions pour des soirées moins compliquées :
Tout d’abord quantifier le temps passé aux devoirs et à chaque travail :
pour les dictées par exemple, nous faisons visualiser par des bâtons à Alix le nombre de syllabes ou mots que nous allons lui demander. Bâtons qu’il devra effacer un à un sur ardoise à chaque réponse. Ainsi il sait toujours combien de temps va encore durer cet exercice et l’angoisse que cela ne soit trop long ou trop pesant n’apparait pas.
J’applique également les instructions recueillies lors de ma formation ABA
(méthode éducative comportementale) :
  • Etre ludique et toujours, toujours, enjouée.
  • Ne jamais avoir une phrase négative même lorsqu’il y a une erreur.
    (Préférez des phrases comme « Tu es sure ? » « essaie encore »  pour que rien de négatif ne soit perçu, ce qui pourrait braquer et anéantir tous les efforts préalables.)
  • Toujours féliciter et valoriser ses efforts.

 

Maintenant cette demi-heure est un moment de partage, de rire et de vrais progrès !
Devoir du jour:
Reconnaitre le son « oi », le son « ou »
Savoir écrire « et » et « pour »
Lire une fiche de lecture.

Publicités

un deux trois!

Après son anniversaire Alix a commencé à également recevoir des invitations.

Il y a 15 jours il est allé à l’anniversaire de Thomas, dans un centre de jeux, où il a réussi à surmonter son vertige et à affronter avec les copains le géant toboggan.

Hier il était au même endroit pour l’anniversaire de Adam.
Deux heures de trampoline, toboggan et d’éclats de rire :
IMG_0008 (2)
En décembre il ira chez Liam qui lui a donné cette invitation :
IMG_9543
Alix est très heureux!
Même s’il appréhende énormément ces moments où nous devons le laisser seul dans un endroit avec des personnes inconnues, il est tellement content d’être avec les autres qu’il surmonte avec une grande dose de courage beaucoup d’obstacles.
Son contact à l’autre est de plus en plus fluide et tous les encadrements mis en place portent maintenant grandement leurs fruits.
Il apprend l’écoute, la patience, le partage, l’être ensemble.
Alix Sans titre petit garçon de 6 ans, autiste AVEC une vie sociale. FullSizeRender (4)

hé!

En classe de CP les choses vont vite, très vite, trop vite.
Dans la classe d’Alix l’objectif est clairement la lecture et les leçons s’enchainent à vive allure. A tel point que mon bonhomme n’a pas le temps de se reposer sur ses acquis que le niveau supérieur est engagé.
Lorsqu’ Alix a réussi à reconnaitre tous les types d’écriture pour une seule lettre (majuscule, minuscule, cursive) la maitresse passait aux syllabes et donc aux dictées de celles-ci une fois par semaine.
Lorsqu’il a compris la combinatoire et la création de syllabe le test hebdomadaire s’est rapidement axé sur des mots : lama, papi, bol.
Tout cela en 2 mois de classe.
Pas de possibilité donc de montrer ses progrès, le rythme trop soutenu l’en empêchait.
La leçon de cette semaine était sur le son « é ».
Mais attention, le « é » sous toutes ses formes !
Le son « é » de bébé bébé
Le son « ez » de nez  nez
Le son « er » de oreiller oreiller
Savoir les reconnaitre, les lire mais aussi les écrire.
Aujourd’hui la dictée était plus que compliquée, imaginez :
« écrivez la syllabe « té » avec le é du mot bébé »
« écrivez la syllabe « mez » avec le é du mot nez »
« écrivez la syllabe « der » avec le é du mot oreiller »
Ultra complexe pour Alix qui a du mal avec les consignes verbales sans repères et l’écriture en général.
POURTANT !
une fois la surprise passée, (encore une fois et tellement mérité) place à une immense fierté.

FullSizeRender (3)

Image

Absence

Papa est tombé malade, papa est allé à l’hôpital, papa ne rentre pas à la maison.
Difficile pour un petit bonhomme qui est fusionnel avec son papa depuis la naissance de se séparer d’un repère aussi fort pendant dix jours.
Il y a 19 mois j’ai été hospitalisé pour l’accouchement de sa petite sœur il a donc très vite compris qu’hôpital était synonyme d’absence.
Il y avait même un côté rassurant : puisque papa est à l’hôpital il ne sera pas à la maison pendant longtemps donc c’est normal qu’il ne soit pas avec moi je ne m’inquiète pas de ne pas le voir.
En d’autre terme papa n’est pas là mais tout est sous contrôle donc je suis rassuré.
Très autistique !
La fêlure se situe ailleurs, au niveau du sentiment.
Papa me manque, papa n’est pas là je le comprends mais j’aimerais qu’il rentre vite pour pouvoir être avec lui. Je suis triste  parce qu’il est loin de moi. Je compte les jours pour qu’il revienne vite. Tous les soirs je demande à maman de me montrer sur le semainier quel jour papa rentre, ça me tranquillise et ça m’aide à patienter. Son absence me déstabilise, je n’arrive plus trop à me concentrer à l’école. Lorsqu’un petit garçon m’empêche de voir le tableau je ne sais plus trop comment faire, alors je le mords.
Je répète toutes les publicités de la télé, je ne veux rien faire sauf jouer à ma Nintendo 3DS et je ne regarde plus trop dans les yeux quand je m’adresse aux autres. Je regarde le petit message vidéo où papa me dit qu’il m’embrasse et qu’il est fier de moi en boucle. Je fais l’oiseau, longtemps.
Ces dix derniers jours, même si Alix a été un petit garçon exemplaire, parfaitement obéissant, il a souffert clairement de cette séparation.
Les personnes atteintes d’autisme ont parfois un comportement que l’on catégorise comme inadapté face à une situation, parfois même on pense qu’ils sont dénués de toute émotion. Je sensibilise sur le fait qu’extériorisation « inadaptée » ou pas, ils ressentent les sentiments aussi fortement qu’imaginable, si ce n’est plus intensément, et justement transcendés par ceux-ci, ils ont une sensibilité bien plus délicate.
Le sourire des retrouvailles après une semaine d’attente en est la plus belle preuve.

FullSizeRender